AVENIR ÉNERGÉTIQUE : LES MUNICIPALITÉS AU CŒUR DU CHANGEMENT - Municipalité Sainte-Perpétue
X

Alertes en vigueur

Levée de l'avis d'ébullition

Publié le vendredi 9 février 2024 à 11 h 06

L'avis d'ébullition est maintenant levé. Vous pouvez consommer l'eau potable du robinet sans restriction. Il n'est donc plus ...

Voir les détails

Interruption d'eau potable

Publié le jeudi 8 février 2024 à 10 h 37

Il y a une fuite d'eau dans le rang St-Joseph entre les adresses 2448 et 2885. Pour cette raison, il pourrait y avoir une cou

Voir les détails

AVENIR ÉNERGÉTIQUE : LES MUNICIPALITÉS AU CŒUR DU CHANGEMENT

Publié le 27 novembre 2023

Nouveautés

Nicolet, le 24 novembre 2023 Accompagnée du président de l’Union des Municipalités du Québec et maire de Varennes, Martin Damphousse, d’Audrey Boisjoly, 2e vice-présidente de la Fédération québécoise des municipalités MRC de Nicolet Yamaska et du député de Nicolet-Bécancour à l’Assemblée nationale, Donald Martel, la préfète de la MRC de Nicolet-Yamaska et mairesse de Nicolet, Geneviève Dubois, a fait vendredi une mise à jour sur le dossier d’énergies vertes dont l’implantation d’éoliennes sur son territoire.

 

Des balises claires pour l’implantation d’éoliennes dans notre MRC

Lors de la séance publique du Conseil des maires du 22 novembre, les élues et élus ont adopté avec une importante majorité le règlement de contrôle intérimaire (RCI) qui vient baliser l’implantation d’éventuelles éoliennes sur son territoire. Un RCI permet une réglementation à l’ensemble des municipalités de se doter de normes et d’assises communes. L’objectif est clair : assurer une gestion durable et cohérente du territoire de la MRC de Nicolet-Yamaska, le tout dans le respect des compétences légales qui sont dévolues à la MRC, et ce, considérant qu’actuellement, aucune réglementation visant à assurer un encadrement de l’implantation d’éoliennes n’est en vigueur sur le territoire régional. En plus du principe de précaution voulant qu’on anticipe les risques pour protéger l’environnement et la santé, quatre grands principes ont guidé l’élaboration du cadre normatif :

  • respecter la structure paysagère ;
  • limiter les risques pour la santé et la sécurité du public ;
  • respecter la qualité des milieux de vie des résidents ;
  • protéger les milieux naturels.

 

Un mécanisme de consultation pour favoriser les échanges et la recherche de solutions

La MRC a profité de la conférence de presse pour annoncer qu’advenant le cas où la MRC serait à nouveau ciblée dans le cadre d’un appel d’offres d’Hydro-Québec et par des projets éoliens, celle-ci s’engage à mettre en place une commission consultative. Cette formule de consultation, souple et accessible, permettrait à toutes et à tous de s’exprimer : la population, la MRC, les municipalités et les partenaires. Par cet engagement, la MRC souhaite réitérer sa profonde conviction que des projets de cette importance doivent se faire en collaboration avec les communautés.

 

« Après avoir soupesé diverses manières de consulter les gens de notre communauté, cette formule nous semble une voie de passage neutre, et dépolitisée, puisqu’elle serait pilotée par des commissaires externes de la MRC, et inclusive, puisqu’elle permet d’entendre tous les citoyens, citoyennes et partenaires de la MRC. Nous allons parfaire la formule pour fin de discussion au conseil des maires », de préciser la préfète.

« J’ai déjà indiqué que j’avais un préjugé favorable concernant le projet d’implantation d’éoliennes sur le territoire de la MRC de Nicolet-Yamaska. Il m’apparaît en même temps important d’entendre ce que les citoyens ont à dire à ce sujet. À cet égard, je crois que les instances municipales ont à leur disposition les outils nécessaires pour favoriser une consultation adéquate si jamais un tel projet se présentait. En outre, nous avons toutes les raisons de croire que ces outils seront utilisés par nos élus de manière judicieuse, de façon à faire en sorte que les voix soient bien entendues et que les décisions soient prises à la satisfaction de la majorité des citoyens», a précisé le député de Nicolet-Bécancour, Donald Martel.

 

Les deux unions municipales en visite à la MRC

Le Québec s’est doté d’objectifs climatiques ambitieux qui demanderont des changements sans précédent. Par leur lien direct avec la collectivité, les municipalités peuvent faciliter et accélérer l’atteinte de ces objectifs, notamment grâce à leur connaissance fine des milieux et des communautés.

 

« La FQM est fière d’accompagner concrètement la MRC dans ce dossier et je tiens à souligner le sérieux et le professionnalisme de nos collègues de Nicolet-Yamaska. Le module d’accompagnement de la FQM en énergie renouvelable travaille avec plus de 35 MRC au Québec et les succès remportés dans plusieurs régions démontrent qu’il est possible de réaliser des projets porteurs pour l’environnement, avec l’accord de la population tout en assurant des retombées économiques et financières importantes pour les communautés », a expliqué la deuxième vice-présidente de la FQM et mairesse de Saint-Félix-de-Valois, Audrey Boisjoly.

« Au Québec, une transformation majeure dans le domaine de l’énergie est en cours. Les défis liés au climat et à l’énergie présentent de nombreuses occasions que nous devons saisir ensemble, dans l’intérêt de la population québécoise. Les municipalités sont des alliées et doivent être mises à contribution dans ces projets pour prendre en compte les préoccupations des milieux et favoriser la recherche de solutions au bénéfice de toutes les communautés.  Le contexte actuel permet de mettre en lumière le rôle essentiel des municipalités dans la décarbonation, la production d’énergie renouvelable et l’efficacité énergétique », a mentionné le président de l’UMQ et maire de Varennes, Martin Damphousse.

 

Les élues et élus sont donc aussi au cœur de la transition énergétique et le rôle qu’elles et ils sont appelés à jouer dans ce contexte d’importants changements en est un de premier plan. Nos personnes élues effectuent leur travail de façon intègre et dans l’intérêt de la collectivité. Il est important de poursuivre le débat en ce sens.

 

« Je reste profondément convaincue que les personnes élues de notre MRC travaillent avec rigueur et transparence pour évaluer toutes les options proposées.  Je rappelle que nous avons été élus démocratiquement dans chacune de nos municipalités pour défendre les intérêts de nos communautés», conclut la préfète de Nicolet-Yamaska.

Collecte des ordures
Actualités
Calendrier
Carte interactive